Le court-métrage, ça se partage !

Posté le 13 mai 2014 dans Actualités

L’aventure de la Mattwins sur internet a véritablement commencé en mars 2003 sur le Forum Vidéaste Amateur.
fva
A l’époque, ce forum était le seul véritable espace de discussion et de partage consacré au court-métrage en France.
Youtube étant né début 2005, les méthodes de partage et d’échange étaient très fastidieuses. Chaque film était hébergé sur des serveurs dédiés et étaient streamés par les forumeurs qui voulaient bien nous donner leurs avis. Le FVA a été une période très importante pour la Mattwins car nous y avons reçu de nombreuses critiques et surtout conseils par des réalisateurs plus chevronnés que nous… et oui nous n’ avions que 17 ans.
(Pour l’anecdote, c’est grâce à ce forum que nous avons pu rencontrer Olive Simon avec qui nous avons développé l’émission Format Court.)
Dix ans plus tard, ce procédé semble néandertalien… la critique se limite à un pouce vert et à un simple bouton « share », tous les regards sont focalisés sur les vues et les échanges et critiques sont réduites à un tweet…
Youtube aura été à double-tranchant donc, avec un nivellement de la qualité par le bas mais qui offre la possibilité à n’importe quel réalisateur de montrer son travail.

vimeo YT

Youtube, incontournable pour communiquer et échanger ? Non, par exemple nous, nous préférons partager en priorité nos créations sur la plateforme Vimeo bien plus « arty« , propice à l’échange et à la découverte de court-métrage. Créée fin 2004, Vimeo regroupe de nombreux réalisateurs/artistes débutants et confirmés et une simple recherche peut vite se révéler très chronophage tant ce site regorge de créations de toutes sortes.
On ne l’a jamais caché, Vimeo a été la plateforme de partage référence pour nos recherches de contenu pour l’émission Format Court, c’est vraiment là que l’on a trouvé les plus belles pépites visuelles.

Les forums étant désertés, Youtube pollué, Vimeo innondé, quel est l’endroit, en 2014, où faut-il absolument partager son film ?
L’aventure des festivals peut sembler la meilleure alternative sur le plan de la critique et le rapport humain car c’est le seul endroit où les réactions sont frontales et directes. Vous vivez en direct la réaction du public et pouvez ensuite avoir les avis du jury et des autres réalisateurs.
Pour avoir organisé pendant six ans, le festival du court-métrage 7e Art du Lys, nous nous sommes vraiment rendus compte de l’importance de l’échange entre réalisateurs… Cette année, nous changerons d’ailleurs de formule et tenterons un vrai pari, on vous en parle très vite mais on vous donne déjà rendez-vous le 22 juin.
Festival 145 small